Voici les 7 résultats

10 manières d’utiliser des sangles de Yoga

L’utilisation d’une sangle de yoga est un bon moyen d’obtenir un peu d’auto-assistance dans votre pratique de yoga. Quel que soit votre niveau d’expérience avec le yoga, une sangle peut vous fournir une aide utile sur le soutien, l’alignement et la posture.

N’oubliez pas de ne pas trop vous exciter et d’adopter les postures avec force ! Soyez toujours à l’écoute de votre corps, et laissez votre corps s’ouvrir à son propre rythme.

Étirement latéral

Pour étirer les bras, les épaules et les côtés de votre corps, tenez votre sangle un peu plus large que la largeur des épaules. Se balancer lentement d’un côté à l’autre, en étirant et en ouvrant les épaules et chaque côté du corps.

Ouverture des épaules

Tenez la sangle un peu plus large que vos épaules. Ramenez vos bras droit vers l’avant et reculez lentement vers le haut, en continuant derrière vous.

C’est un moyen puissant d’ouvrir les épaules et de s’assurer que le mouvement reste confortable. Gardez vos mains assez larges sur la sangle et ne forcez pas les bras derrière vous plus que confortable.

Coude avant assis (Paschimottanasana)

Pour ouvrir les ischio-jambiers, placez le milieu de la sangle autour de la plante des pieds. Tenez les extrémités de la sangle avec les mains et tendez les jambes.

Gardez un espace entre l’os pubien et le nombril, et n’arrondissez pas le bas de votre dos. Tirez-vous doucement vers l’avant.

Pose de l’angle de reliure

Faites une boucle à partir de la sangle, et placez-la autour de votre sacrum et sous les pieds. Plus la sangle est serrée, plus vos jambes seront près de votre corps. Vous pouvez aussi vous allonger sur le dos tout en laissant vos hanches s’ouvrir.

Allongement des jambes

Commencez par vous allonger. Soulevez une jambe en plaçant le milieu de la sangle sur la plante du pied. Soulevez votre pied vers le plafond et commencez lentement à redresser la jambe.

Gardez vos coudes sur le sol, en vous assurant que vos épaules ne sont pas tendues.

Main tendue jusqu’au gros orteil

Faites une boucle à l’extrémité de la sangle et placez votre pied dans la boucle.

Soulevez le genou en tenant la sangle avec la même main latérale. Redresser lentement la jambe et utiliser les deux mains pour prendre la pose.

Une fois que vous vous sentez à l’aise, relâchez la main opposée jusqu’à la taille, en tenant la sangle avec une main.

Pose de la danseuse (Natarajasana)

Faites une boucle à l’extrémité de la sangle et placez votre pied dans la boucle. Tenez-vous près d’un mur pour plus de sécurité et levez les mains tout en tenant l’autre extrémité de la sangle, en pointant les coudes vers le ciel. Appuyez sur la sangle et commencez à marcher vos mains le long de la sangle, la rendant plus courte.

Pose de la tête au genou (Janu Sirsasana)

Commencez à Dandasana et pliez la jambe droite en rapprochant le pied de l’intérieur de la cuisse gauche. Faites une boucle sur la sangle et placez-la autour de la plante du pied gauche. Tenez la sangle et descendez lentement vers la jambe tendue. Rappelez-vous, ne tirez pas avec force !

Pose du visage de la vache (bras Gomukhasana)

Si vos épaules sont serrées, l’extension complète de cette pose peut s’avérer difficile pour vos bras.

Essayez de tenir la sangle avec les deux mains pour vous étirer jusqu’à la pose finale.

Pose à moitié ou à fond (Ardha Navasana)

Placez la sangle sous les boules de vos pieds, en la maintenant aux extrémités de la sangle. Soulevez lentement vos jambes et assurez-vous que le bas de votre dos reste tendu et non arrondi.

Poussez vos pieds jusqu’à la sangle. Gardez les genoux fléchis et les tibias parallèles au plancher pour une demi-pose, ou étendez complètement les jambes pour le bateau complet.

Il existe d’innombrables façons d’utiliser la sangle à votre avantage. Assurez-vous d’avoir une courroie assez longue pour jouer et commencez à explorer différentes façons de l’intégrer à votre pratique personnelle !